Bio planète

16 novembre 2018

Les avantages du miel

Quand les ingrédients naturels sont combinés ensemble dans certaines proportions, ils fonctionnent très bien pour guérir de nombreuses conditions. L'une de ces merveilleuses combinaisons est le miel et la cannelle.

Cette combinaison a été utilisée pendant des siècles pour promouvoir le bien-être général et guérir de nombreuses maladies et affections. Bien qu'il y ait un manque de preuves scientifiques, beaucoup de gens ne jurent que par ce simple remède maison.

Ce traitement naturel est bien connu en médecine traditionnelle chinoise (MTC), en médecine Unani (grecque), en médecine ayurvédique et en médecine Tibb (qui signifie la science des médecines basées sur le traitement naturel en Orient).

Selon les experts en médecine traditionnelle chinoise, la cannelle est chaude. Il produit de la chaleur dans le corps qui est connu sous le nom de "yang". Yang guérit le "yin" qui signifie la froideur. Le miel, quant à lui, est neutre et il équilibre à la fois le "yang" et le "yin".

Avant d'énumérer les propriétés curatives du miel et de la combinaison de cannelle, il est extrêmement important de connaître la vraie cannelle et de la distinguer de la casse.

 

1. Anti-bactérien


boisson à la cannelle et au mielLe miel possède des propriétés antibactériennes. Cette affirmation est étayée par de nombreuses études. Elle lutte contre les infections externes et internes. La cannelle possède également des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Lorsqu'ils sont combinés ensemble, ils forment une excellente potion contre les infections externes.

2. Bon pour le cœur


Une alimentation saine, un mode de vie actif et une activité physique modérée sont d'excellents moyens de maintenir un cœur en santé. En buvant régulièrement de la cannelle et du miel, vous pouvez prévenir les maladies cardiaques en dégageant les artères obstruées.

3. Infections de la vessie


La boisson au miel et à la cannelle est une solution super antibactérienne pour traiter les infections de la vessie et les cystites bactériennes.

Les propriétés antimicrobiennes et cicatrisantes des deux ingrédients fonctionnent très bien pour nettoyer la vessie de toutes les infections.

4. Traitement de l'arthrite


Le traitement de l'arthrite avec du miel et de la cannelleLes gens disent avoir considérablement amélioré leur état en quelques jours seulement en buvant le mélange deux fois par jour.

Pour guérir l'arthrite, ajoutez une cuillère à café de cannelle de Ceylan et une cuillère à soupe de miel cru ou de manuka. Boire la moitié d'un verre avant le petit déjeuner et l'autre moitié avant d'aller au lit.

Une étude a été menée à l'Université de Copenhague dans laquelle des patients ont reçu du miel et de la cannelle pour traiter l'arthrite. Après une semaine, on a constaté que 73 patients sur 200 étaient soulagés de leurs symptômes. Après un mois d'essai, presque tous les patients étaient capables de marcher et de travailler.

5. Traitement de la gingivite


Des chercheurs en Nouvelle-Zélande ont trouvé le miel de Manuka efficace pour lutter contre la peste dentaire, les démangeaisons des gencives, les infections et les saignements. Appliquer du miel et de la pâte de cannelle sur les gencives tous les jours est un traitement efficace contre les saignements des gencives.

6. Carie dentaire


C'est un peu controversé. Des chercheurs de New York ont suggéré que le miel peut causer la carie dentaire. Cependant, des scientifiques néo-zélandais ont suggéré que le miel peut prévenir la carie dentaire en raison de ses propriétés antimicrobiennes. L'application régulière de la pâte sur les gencives et le maintien de l'hygiène bucco-dentaire permettent de traiter les gencives infectées et d'éviter la carie dentaire.

7. Aider à la digestion


Il nettoie le côlon en éliminant les toxines. Il aide à promouvoir de bonnes bactéries dans le côlon, ce qui permet une meilleure digestion.

Posté par bioplanete à 03:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 septembre 2017

Le retour des semences paysannes

Connaissez-vous les semenciers tels que MONSENTO et BAYER, ces entreprises qui commercialisent les graines qui vont servir pour l'agriculture. Ces graines ont des caractéristiques leurs permettant de lutter plus efficacement contre certaines maladies ou parasites. Elles sont donc modifiées génétiquement pour garantir aux agriculteurs de meilleurs rendement grâce à l’élimination des inconvénients liés aux graines traditionnelles.

Pourtant il existe des moyens plus traditionnels que les agriculteurs redécouvrent. Ce renouement pourrait changer le visage de nos campagnes ou en tout cas une partie. Un homme fait figure de gourou car il réussit à faire pousser des légumes sans eau et sans l’aide de traitement. Ça méthodes simple suscite même la curiosité des agronomes.

Le monsieur fait pousser des tomates, des aubergines, des potirons sans une goutte d’eau en période de sécheresse alors forcément ça intrigue, de s’apercevoir qu’un maraîcher y arrive depuis deux décennies.

 

Une méthode ancestrale

Ça méthodes ne demande pas d’entretien particulier, seulement de planter les graines, les laisser pousser et revenir une fois mures pour les ramasser trois mois plus tard. Son rendement est certes inférieur de 30 à 50% mais les légumes ont du goût.

Ainsi il attire des amateurs, des agriculteurs et scientifiques qui viennent visiter avec étonnement l’exploitation de cet agriculteur autodidacte.

Il fait lui-même la sélection de ses propres graines qui peuvent supporter des conditions climatiques rudes.

Les graines transmettent à leur descendance ce qu’elles ont appris, leurs caractères génétiques.

L’avantage de ces graines est qu’elles peuvent pousser sans avoir besoin d’un système d’irrigation.

 

Un système saint et rentable

Ce semencier propose donc des variétés de légumes plus rustiques avec des caractéristiques adaptées à chaque sol, région, pratique.

Les semences paysannes sont rentables dès lors qu’elles compensent le plus faible rendement par des économies d’irrigation.

Certains agriculteurs ont cessé d’acheter des semences industrielles comme certains céréaliers qui réutilisent eux-mêmes leurs propres semences.

On compte plus d’une vingtaine de réseaux d’échanges de semences paysannes.

Du coup, on retourne à plus de goût et vers une agriculture plus en phase avec l’homme et la nature. Il semble évident que les méthodes productivistes et les industries qui s’accaparent le vivant ne sont pas forcément un modèle viable et respectueux.

Posté par bioplanete à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]